dimanche 22 juillet 2012

Le musée de la reliure à Beaumesnil


J’ai eu récemment l’occasion de découvrir le château de Beaumesnil dans l’Eure et son musée de la reliure. Le château et les jardins sont magnifiques.


L’intérieur du château présente de belles salles et notamment une bibliothèque à l’atmosphère chaleureuse.

Pour une description détaillée, je vous invite à visiter un site qui me semble très bien fait :
http://bibliophilie.blogspot.fr/2010/09/escapade-de-bibliophile-le-musee-de-la.html

L'histoire de la reliure y est évoquée rapidement. De nombreux sites internet nous renseignent sur cette histoire qui est bien sûr intimement liée à l'Histoire des idées et des techniques. 
Quant à moi, j’ai beaucoup appris de cette visite, notamment concernant les  différents types de décors qui ornent les plats des volumes reliés :

 Le décor à la fanfare : 16e siècle


Il se caractérise par des rubans formant des compartiments remplis de feuillages et fers en volutes à partir d’un ovale central.
Le décor mosaïque dès le 16e siècle mais surtout au 18e
Les plats sont rehaussés d’applications de fragments de peaux de couleurs différentes, ensuite sertis de filets dorés.

Le décor semé : un des plus employés au 17e siècle
Il consiste en la répétition d’un ou deux motifs alternés sur tout ou partie des plats selon un canevas donné.

Le décor à l’éventail : dès le 17e siècle


Il consiste à réaliser un motif généralement circulaire rayonnant à partir du centre du plat. Ce motif peut se retrouver aussi sur les angles, en quart de cercle.
Le décor à la Du Seuil : 17e siècle
Cette appellation vient du nom d’Augustin Dusseuil né en 1673. Le décor consiste en deux encadrements de filets dorés avec des fleurons aux angles de l’encadrement intérieur.
Je n'ai pas de photo de ce type de reliure aussi je vous invite à consulter un article très intéressant :
Le décor janséniste : 17-18e siècles
Une reliure janséniste est volontairement la plus sobre possible, sans réel décor. On utilise des matériaux de luxe et la réalisation est impeccable mais il n’y a pas de décor apparent sauf parfois une dentelle sur les plats.
Le décor à dentelle : 18e siècle
C’est une juxtaposition de petits fers à dorer sur le bord des plats, donnant l’aspect d’une bande de dentelle. La large dentelle « Pompadour », qu’affectionnait la Marquise, est l’une des plus connues.
Le décor romantique : 19e siècle
A l’époque des romanciers romantiques, certains relieurs cherchèrent des voies nouvelles et se mirent à utiliser des motifs plus figuratifs, de nouvelles couleurs, ou à remettre le style gothique au goût du jour.
reliure romantique allemande en velours, fermoir et coins en métal orné de pierreries
Pour en savoir plus sur la reliure à décor romantique, vous pourrez lire le document suivant sur un blog de bibliophilie
Enfin, pour terminer, voici quelques images de reliures brodées 


Et quelques images de reliures qui m’ont plu.


Finalement, la visite du musée de Beaumesnil m’a donné envie d’en savoir plus, ce qui m’a permis de découvrir plusieurs blogs de bibliophiles qui sont des mines de renseignements. Je me rends encore davantage compte que la reliure est tout un monde, de même que la bibliophilie. Mais je ne demande qu’à apprendre !
Je suis en train de lire La reliure d’art, l’art de la reliure à travers les siècles de Giulia Bologna aux Editions Gründ, 1999. Ce livre passionnant présente de très nombreuses images de reliures. Je vous le conseille.
Enfin, moi qui suis intéressée par les passerelles entre différents domaines, j'ai eu le plaisir de repérer le lien entre la reliure et la dentelle ! Allez, une dernière image pour le souligner...



2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour les conseils de lectures et ces belles photos

Marie-Francoise Marc a dit…

Merci,
ça donne bien envie d'aller là-bas.
Je me permets de noter le titre du livre sur la reliure (personnellement, je fais partie d'un atelier depuis un an où j'apprends vraiment beaucoup).